Le Cercle des Esprits Lunaires

Forum du Cercle paien des Esprits Lunaires
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Panthéon celtique : Dieux & Déesses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystale Améthyel
Esprit Lunaire
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 31/10/2009
Age : 33
Localisation : Montpellier

Carnet de Sorcière
Lune de Sabbat: Lune du Lievre (Beltaine)
Signe astrologique et ascendant: Taureau ascendant Vierge
Element: Terre

MessageSujet: Panthéon celtique : Dieux & Déesses   Mer 9 Déc - 13:01

Dieux & Déesses Celtes


Dagdà, le dieu primordial, père des dieux...

Dieu le plus important de la mythologie celtique, il est très justement considéré comme le père des dieux, mais surtout comme le « dieu bon », sous-entendu « bon à tout faire ». C’est en effet un dieu polyvalent, spécialiste des arts et de la magie, « Seigneur du Parfait Savoir », détenteur de toute la sagesse de son peuple, excellent chef de guerre et guerrier, 1er Druide, mais aussi symbole d’abondance, de fertilité et d’inspiration grâce à son chaudron magique aux breuvages inépuisables et avec lesquels il nourrissait ses troupes.

Son autre attribut est la massue, qui symbolise sa force. Cette massue est une arme redoutable qui décima nombre d’ennemis, mais par ailleurs elle lui donne le pouvoir de ressusciter les morts.

Il fut l’un des premiers arrivants membres des Tuathà dè Danann en Irlande et est l’un des rares dieux présents dans toutes les mythologies celtiques qu’elles soient irlandaise, écossaise, galloise ou bretonne. Mais il fut remplacé plus tard par le dieu Lug, son fils, suite à la seconde bataille de Mag Tured (ou Moytura).

Selon la tradition, c’est lui qui enseigna à son peuple la magie, les relations avec les dieux, les arts et donc le druidisme, pratique qui doit maîtriser entre autres la philosophie, l’astronomie, la médecine et nombreux autres arts et sciences, ce qui confirme encore la polytechnique de ce dieu primordial extraordinaire.

Lug le Brillant, le dieu Lumière

Fils du Dagdà et d’Eithne, déesse-mère, il est lui aussi l’un des dieux les plus importants du panthéon celtique. Divinité solaire, il est associé à la lumière (d’où son nom). Également membre des fameux Tùatha Dè Danann, il fut, tout comme son parèdre, peut-être même plus que son parèdre, un guerrier et chef de guerre exceptionnel. Son rôle devint prédominant lors de la seconde bataille de Mag Tured. C’est en effet lui qui commanda les troupes durant cette bataille, après avoir fait ses preuves auprès du chef guerrier Nuada.

Tout comme son père, il était un dieu polyvalent : barde, musicien, charpentier, forgeron, médecin, devin, soldat, détenteur de la connaissance. Il était un excellent chef de guerre tout autant un chef spirituel respecté. Il est d’ailleurs parfois représenté avec trois têtes qui symbolisent notamment la plénitude de sa connaissance : passée, présente et future.

Malgré ses nombreux et incontestables talents, il dut longtemps faire ses preuves auprès des Tùatha Dè Danann. Cela vient probablement du fait qu’il avait des origines Fomoires, et il descendait donc en partie du peuple contre lequel les Tùatha Dè Danann se sont opposés lors des deux batailles de Mag Tured. Il tenait d’ailleurs de son grand-père fomoire, Balor, la faculté de foudroyer de l’œil… Il était aussi doté d’une lance magique qui lançait également des éclairs.

La fête de Lugnasad (« l’assenblée de Lug »),
célébrée le 1er août, lui est consacrée et marque bien son caractère de divinité solaire : elle célèbre entre autres la moisson et les fruits, éléments estivaux.

Dana, déesse-mère des Celtes

Dana, malgré sa célébrité et sa grandeur, reste malgré tout une divinité assez mystérieuse dont on connaît finalement peu de choses.

On sait cependant l’essentiel : elle est la déesse-mère de laquelle provient la filiation divine celtique : les Tùatha Dè Danann qui ne sont autres que les tribus des fils de Dana.

Son universalité est aussi remarquable : non-seulement elle est présente dans toutes les mythologies celtiques (parfois sous d’autres noms), mais on retrouve nombre de ses particularités chez d’autres divinités d’autres contrées ou religions : Vénus, Marie, Isis et beaucoup d’autres lui ressemblent étrangement.

Outre son rôle de déesse-mère, elle est aussi initiatrice et détentrice de la connaissance et elle est dotée d’une vocation psychopompe.

Cernunnos, le dieu cornu

Divinité la plus ancienne du pays Gaulois, il est le dieu cornu à ramures de cerf, symbolisant le cycle naturel de la mort et de la vie, le renouvellement saisonnier de la nature, la régénération. L’une de ses particularités, de plus, est de passer une partie de l’année sous terre et l’autre sur terre pendant laquelle il s’occupe de la végétation. Il est aussi reconnu comme étant le « seigneur des animaux », notamment par les chasseurs qui s’identifient à lui par une sorte d’initiation chamanique. Enfin, il est la plupart du temps représenté avec trois têtes et assis en tailleur.

Il n’est pas étonnant d’apprendre que l’Église l’a rapidement assimilé au diable à cause de ses cornes…

Arianrhod, la « roue d’argent »

Fille de la déesse Dana, elle est surtout célébrée au pays de Galles. Son nom signifie « Cercle d’argent » ou encore, selon les interprétations, « roue d’argent mystérieuse ». Elle est donc fortement associée à la lune, mais aussi à l’aube et à l’aurore.

Elle est la mère de Dylan et Lew, qu’elle mit au monde après être passée au-dessus de la baguette magique de Math, dieu gallois frère de Dana, dans la couche duquel elle ne devait être acceptée qu’après s’être soumise à l’épreuve de la virginité (Math, ne pouvait vivre qu’avec les deux pieds d’une vierge sur lui). Elle ne voulut reconnaître Lew qui fut donc recueilli pas son frère Gwyddyon, mais lui imposa tout de même sa loi et lui interdit de se marier avec toute femme appartenant à l’espèce humaine, ce qui est un indice révélateur de l’origine divine des Tuathà de Danann.

Macha, déesse aux trois visages

Déesse irlandaise associée aux chevaux (mais attention : ne pas confondre avec Epona), elle apparaît cependant souvent sous la forme d’une corneille et elle a la réputation de déesse aux trois visages, d’où son autre appellation de Triple Macha. Elle est aussi une déesse de la guerre, l’un des principaux de ses multiples domaines.

On lui accorde également un rôle de déesse-mère, à l’instar de Dana, imposant aux hommes toutes les douleurs de l’enfantement pendant 5 jours après avoir accouché de jumeaux lors d’une épreuve de course contre un cheval imposée par son second époux, un paysan : Crunmiac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Panthéon celtique : Dieux & Déesses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Panthéon Celtique
» Dieux et déesses ( Veranjaka sutra )
» Les Dieux et Déesses
» Vos Dieux grecs et vos Déesses grecques préféré(e)s
» Avaricum ou Bourges celtique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle des Esprits Lunaires :: Les Panthéons-
Sauter vers: